ADEST

Association de Défense de l'Environnement du Site des Tourneix


Poster un commentaire

Après la manifestation du 30 mars, l’Association de défense de l’environnement du site des Tourneix (Adest) maintient la pression.

Dans la forêt domaniale de Laleuf, la présence de l'Adest est bien visible avant l'arrivée aux Tourneix.

 Dans la forêt domaniale de Laleuf, la présence de l’Adest est bien visible avant l’arrivée aux Tourneix.

Les opposants au projet de circuit automobile des Tourneix, porté par l’investisseur Promo Saxe, à Saint-Maur, ne désarment pas. En attendant l’ouverture de l’enquête publique, ils multiplient les prises de position et les actions, comme la manifestation d’opposition organisée, le 30 mars dernier, à Châteauroux. 
Dans un courrier rédigé en début de semaine, le président de l’Association de défense de l’environnement du site des Tourneix (Adest), Michel Christophe, rappelle les raisons de la colère.

«  Pourquoi aucun élu local n’affiche-t-il son soutien ?  »

« Certes, nous n’habitons pas Cologny, village suisse où réside M. Redon, promoteur, et qui abrite de nombreux milliardaires. Nous avons fait le choix de vivre modestement en Queue de Brenne, mais dans une nature d’une richesse exceptionnelle que nous avons su préserver, façonner et améliorer. Chacun d’entre nous, résidant à proximité, quels que soient son âge et à sa condition, peut en profiter à sa manière, en fonction de ses goûts et dans le respect des activités des autres. Aujourd’hui, la question n’est pas de savoir si les opposants au projet de circuit défendent, ou non, des intérêts particuliers. Regroupés au sein de l’Adest, ils n’ont pour but commun, à la veille d’un désastre environnemental annoncé, que de s’unir à la fois contre un projet qui, par sa nature hautement bruyante et polluante ne peut, à court et moyen termes, qu’exclure toutes les autres activités. S’unir pour la préservation du site au bénéfice de la biodiversité et des activités ludiques et sportives «  douces  ».
La bannière de l’Adest est et restera une nature préservée. Par opposition à une nature domestiquée, défigurée et livrée à une seule activité gravement polluante […] Si ce devait être un bon projet pour le territoire, pourquoi des centaines de parents, d’enfants, de grands-parents étaient-ils unis sous la pluie et le froid pour dire non ? Pourquoi aucun élu local, ni aucun responsable politique n’affiche son soutien à ce projet ? Pourquoi attendre le dernier moment, c’est-à-dire l’enquête publique, pour manifester son indignation face à une véritable provocation ?
Beaucoup d’indécis oscillent entre la peur et le bruit, de la dépréciation de la valeur de leur maison et l’attrait d’une quelconque retombée économique. Nous les invitons, au nom de l’intérêt général, à ne pas céder aux sirènes du mirage économique et à rejoindre l’Adest qui, forte de son unité, de sa diversité, et de son bon sens collectif, mettra tout en œuvre pour la sauvegarde du site des Tourneix et de ses multiples activités. »

source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/communes/Saint-Maur/n/Contenus/Articles/2013/04/18/Les-Tourneix-Ne-pas-ceder-aux-sirenes-du-mirage-1416514


Poster un commentaire

Bravo et Merci à tous de votre participation à la manifestation! Nous étions 400 selon la police et malgré la pluie! Mais ce n’est que le début d’un long combat pour lequel nous compterons sur votre mobilisation!

Merci notamment :

– à l’ensemble des associations (bmx, motocross, etc…), leurs adminsitrations et adhérents présents

– aux élus représentés par Monsieur Petitpretre, maire du Poinçonnet

– au parti EELV, représenté par Philippe Elion et Monique Lajonchère

– à l’association Indre Nature, représentée par sa vice-présidente Agnès Auclair

– à Christian Blanloeil, directeur de Laloeuf Loisirs et à ses salariés dont l’emploi est menacé

– à la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France (SPPEF) représentée par Monsieur Remérand, dont la préoccupation est de préserver l’environnement du Château de Laloeuf, demeure historique du Général Bertrand située à 700 m du site

– à la fédération des chasseurs de gibier d’eau, représentée par André Lanchais

– aux nombreux cyclistes, randonneurs, passionné de nature, d’équitation

– et bien sûr aux nombreux adhérents de l’association, au premier rang desquels les résidents des zones concernées (Luant, La Pentière, le Poinçonnet, Saint Maur) qui risquent de se voir imposer une nuisance sonore permanente aux portes de chez eux

Comptez sur nous pour vous tenir informés!
Et n’hésitez pas à nous soutenir en adhérant ou en faisant un don à l’association, nous en avons besoin pour nous défendre à armes égales!

A BIENTOT

L’ADEST

http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2013/03/30/VIDEO.-400-manifestants-a-Chateauroux-contre-le-circuit-des-Tourneix-1392630


Poster un commentaire

L’Adest rappelle les raisons de manifester

La manifestation organisée le 30 mars s’explique par trois raisons essentielles.

> Aspect humain
et associatif. « Il s’agit, pour les propriétaires ou occupants des maisons alentours, d’une véritable provocation au sens de la tranquillité et de la santé publique […] Il s’agit ensuite de la remise en cause de l’existence même des associations pour lesquelles le site a été acquis par la Ville de Châteauroux en 1984 et qui l’ont aménagé, au fil des ans, avec le souci de conserver ces lieux dans un état le plus naturel possible. »
> Aspect économique
et financier. « L’installation d’un complexe automobile irait directement à l’encontre des objectifs du Schéma de cohérence territoriale (Scot). Qui pourrait croire au mirage de la cohabitation entre les activités traditionnelles de la forêt de Laleuf et le ramdam permanent généré par un circuit auto ? Ce serait l’assurance de détruire les emplois existants, particulièrement ceux de la ferme de Laleuf. Qui va indemniser les propriétaires des maisons alentours ? Que deviendront les équipements financés par le contribuable, voués à la démolition ? »
> Aspect écologique. « Que penser de l’aggravation de la pollution au niveau de la source de la Claise, rivière qui irrigue tout le réseau nord des étangs de la Brenne ? Que penser de la destruction de fait d’une zone de protection spéciale instaurée dans le cadre de Natura 2000, au titre de la directive oiseaux ? »


Poster un commentaire

Europe Ecologie soutient la manifestation du 30 mars. Vous aussi, venez nous soutenir!

Samedi 30 mars : manifestation contre le circuit automobile de Tourneix

18 mars 2013

L’association de défense de l’environnement du site des Tourneix (ADEST) organise unemanifestation samedi 30 mars à Châteauroux à partir de Saint Gildas à 10h pour empêcher que la Queue de Brenne ne se transforme en une zone de pollution à grande échelle.

Il est fondamental que le plus grand nombre de personnes participent à cette mobilisation afin que le préfet puisse rendre un avis défavorable et que le permis d’aménagement soit refusé au promoteur privé suisse dont le dévolu s’est abattu sur notre belle région.

Pour comprendre les enjeux : http://indre.europe-ecologie.net/2011/04/13/eelv-36-soutien-le-collectif-contre-le-nouveau-circuit-automobile-de-tourneix

Pour plus d’information sur cet évènement : https://tourneix-adest.org/

source : http://indre.europe-ecologie.net/category/news/


Poster un commentaire

Manifestation samedi 30 Mars à 10h à partir de Saint Gildas

Que vous soyez amoureux de la nature, habitué des promenades en Queue de Brenne, cycliste, amateur d’aéromodélisme, de cross, de bmx, chasseur, ramasseur de champignons, amateur d’accrobranche, de balades à cheval ou en roulotte,

Que le projet de circuit vous concerne directement parce que vous êtes riverain du circuit (à moins de 5km) ou que la Queue de Brenne est un lieu que vous fréquentez,
ou indirectement, parce que vous vous sentez concerné par la pollution qu’un tel complexe mécanique fonctionnant 300 jours/an engendrerait,

Venez manifester SAMEDI 30 MARS à 10h à partir de Saint Gildas à Châteauroux pour faire connaitre votre opposition au projet de circuit. 

Nous comptons sur votre présence! Venez nombreux, venez en famille, avec vos amis!


2 Commentaires

IMPORTANT : LA DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE A ÉTÉ DÉPOSÉE

LE DOSSIER DE DEMANDE DE PERMIS D’ AMÉNAGER LE CIRCUIT A ÉTÉ DÉPOSÉ DÉBUT DÉCEMBRE A LA MAIRIE DE SAINT MAUR ET LE DOSSIER A ÉTÉ ENVOYÉ A LA PRÉFECTURE FIN DÉCEMBRE POUR INSTRUCTION PAR LES DIFFÉRENTS SERVICES DE L’ETAT (DDT, DREAL ETC…)

Cette instruction devrait durer plusieurs mois, ce qui permet d’envisager une ENQUETE PUBLIQUE dans le courant du 2ème trimestre 2013.

(Pour plus d’information sur le sujet, voir l’article de la Marseillaise dans la rubrique « PRESSE »)


Poster un commentaire

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ASSOCIATION

Notre ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, suivie d’une réunion d’information,  s’est tenue le 28 septembre 2012 dans la salle des fêtes de Luant et a réuni environ 140 personnes.

Le président a exposé les différentes actions menées par l’association en matière de communication et de suivi de l’évolution du projet de circuit :

1 – COMMUNICATION ET SENSIBILISATION auprès :

  • Des Pouvoirs Publics :

–          Courrier au ministre de l’environnement, et au député, Monsieur Chanteguet.

–          Courrier et rencontres avec Monsieur le Préfet.

–          Courrier aux conseillers généraux et municipaux des communes de Châteauroux et Saint Maur.

–          Rencontres avec Monsieur Jolivet, maire de Saint Maur et Monsieur Mayet, maire de Châteauroux.

–          Courrier à la DREAL.

Toutes ces personnes attendent le projet d’aménager qui doit être déposé avec une étude d’impact pour se prononcer tout en affirmant qu’elles porteront une attention particulière au projet …

  • Des associations intéressées :

–          Les associations utilisatrices du site qui, à l’exception de Terre du Berry (voitures) soutiennent notre action ; nous avons notamment été présents au moto-cross UFOLEP le 6 mai dernier et au championnat d’aéromodélisme début août

–          Indre Nature, qui a clairement affiché son opposition au projet lors de son assemblée générale du 24 mars 2012 et est prête à nous aider

–          Robin des Bois, association nationale de défense de l’environnement qui nous a également fait part de son soutien

–          Le syndicat des forestiers privés, l’ONF, les différentes fédérations de chasseurs, le syndicat des exploitants agricoles et celui des pisciculteurs, les pécheurs …

  • Des membres de notre association et des habitants de la région :

–          Réunion d’information du 18 septembre 2011 dans la salle des fêtes de Luant ;

–          Notes d’information aux membres de l’association en décembre 2011 et mai 2012

–          Panneaux d’affichage sur les routes

–          Texte adressé en mars 2012 à la Nouvelle République qui n’a pas daigné le publier

–          Après-midi « portes ouvertes » du 17 Juin 2O12  sur le site des Tourneix  puis méchoui qui a affiché complet  avec  140  couverts dans une ambiance festive.

2 – SUIVI DU PROJET

Outre ces actions de communication, nous avons suivi l’évolution du projet: la demande de permis de construire a été déposée en début 2012 mais le permis d’aménager, qui nécessite une étude d’impact approfondie, n’était pas encore été déposé au moment de notre assemblée.

Nous avons fait réaliser par des cabinets spécialisés des mesures sonores sur différents points autour du site des Tourneix pour évaluer le bruit ambiant actuel ainsi qu’une étude environnementale pour connaitre les différentes espèces présentes sur et à proximité du site, tant au niveau de la faune que de la flore. Nous avons également fait des remarques lors de l’enquête publique sur le projet de  SCOT (Schéma  de  Cohérence  Territoriale).

C’est seulement lorsque nous aurons pu avoir accès au dossier de demande de permis  que nous pourrons réagir en fonction de son contenu et faire nos observations dans le cadre de l’ENQUETE PUBLIQUE à laquelle il sera important que chacun participe.


Poster un commentaire

Communiqué d’Indre Nature

 

Projet d’extension du circuit de Tourneix : non grenello-compatible

Alors que le monde connaît une crise financière sans précédent, traduction de l’égoïsme et de l’individualisme des sociétés productivistes gaspilleuses de ressources et d’énergie et de leurs chantres, tandis que la France s’est engagée dans l’application du Grenelle de l’environnement, on imagine encore faire tourner des bolides en pleine forêt domaniale de Laleuf, aux portes du Parc naturel régional de la Brenne, milieu bien connu des naturalistes pour sa biodiversité exceptionnelle.

Actuellement les négociations vont bon train entre la société d’investissement Promo-Saxe et nos élus locaux pour agrandir l’actuel circuit des Tourneix (Saint Maur) et le transformer en Pôle de sports mécaniques. Ce nouveau circuit qui occupera plus de 60 hectares, prévoit une piste hélicoptère, un paddock de 4,7 hectares pour accueillir une centaine de camions d’écuries de course, un parking de 6.000 places et pour faire face à l’afflux de visiteurs, l’élargissement de l’axe qui va de l’autoroute A20 au site, aux frais du Conseil général. Pour être rentable, ce projet pharaonique devra être utilisé 300 jours par an. Rien de moins !

Au regard du bouleversement climatique, de la crise énergétique, de l’érosion dramatique de la biodiversité, du morcellement grandissant des écosystèmes, il est impossible que certains hommes d’affaire et élus nous fassent croire qu’un tel projet soit d’intérêt général. Et ce ne sont pas les quelques mesurettes écologiques (pause de nichoirs et bassin de lagunage) mise en avant par les porteurs de projet, qui feront passer la pilule.

Indre Nature conteste l’extension du circuit des Tourneix et apporte son soutien à l’Association de défense de l’environnement du site des Tourneix. Elle estime qu’un tel projet est néfaste, inutile et gaspilleur de ressources précieuses, où qu’il s’implante.

Source : http://www.indrenature.net/index.php?option=com_content&view=article&id=154:projet-dextension-du-circuit-de-tourneix&catid=7&Itemid=11